Vous êtes ici : Martinique A nu > Patrimoine > Personnalités martiniquaises > Politique > Marcel Manville
Marcel Manville
Avocat et nationaliste martiniquais
Cofondateur du PKLS
Politique
Naissance Samedi 22 juillet 1922 (Trinité)
Décès Mercredi 02 décembre 1998 à l'âge de 76 ans
Parti il y a 20 an(s), 7 mois et 21 jours

Marcel Manville (1922-1998), est un ancien avocat et nationaliste martiniquais.

Il poursuivit sa scolarité au lycée Victor Schœlcher de Fort-de-France, où enseignait Aimé Césaire, quand la guerre surprit la Martinique.

Marcel Manville s’engagea dans les Forces Françaises Libres en même temps que son jeune camarade de lycée Frantz Fanon. Ils débarquèrent au Maroc puis participèrent au débarquement de Provence en août 1944.

Engagé pour combattre le nazisme, il ressentit fortement les discriminations et le racisme au sein de l’armée Française. Il combattit en Alsace et fut décoré de la croix de guerre pour son courage au front. Après avoir stationné dans le sud de la France puis en Normandie, il rejoignit la Martinique en octobre 1945.

En 1949 il compte parmi les membres du collectif qui crée le MRAP, Mouvement contre le Racisme l'Antisémitisme et pour la Paix, qui deviendra plus tard le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples.

 En 1950, il était secrétaire adjoint de la cellule du PCF du Palais de Justice et fit ses premières armes professionnelles auprès des avocats communistes.

Il participa alors à l’organisation de l’émigration martiniquaise et antillaise en devenant l’un des dirigeants du Regroupement de l’émigration martiniquaise (REM) puis du Regroupement de l’émigration antillaise (REA) qui se dota en 1966 d’un journal, Voix de l’émigration,  dont il fut le directeur.

En 1961, Marcel Manvile fut aussi un des fondateurs du Front antillo-guyanais pour l’autonomie avec :

  • Édouard Glisssant,
  • Ephraïm Marie-Joseph,
  • Justin Catayée (1916-1962),
  • Paul Niger, de son vrai nom Albert Béville (1915-1962)...

Front qui fut dissout par le général de Gaulle en juillet de la même année. Pour cette initiative, il fut d’ailleurs interdit de séjour aux Antilles de 1961 à 1966.

Le 22 mai 1984, il est co-fondateur du PKLS (parti communiste pour l’indépendance et le socialisme) en créole (Pati kominis pou lendépandans ek sosyalizm)...


Proverbe créole du jour

Ravèt pa janmen ni rézon donvan poul

Les cafards n’ont jamais raison devant la poule

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour

2 800

C'est le nombre d'heures en moyenne, de soleil par an en Martinique.

Espèces en danger
Iguane des petites Antilles

L’iguane des Petites Antilles, Iguana delicatissima, est un lézard dont la population ne cesse de diminuer.

De couleur gris-bleu chez les mâles adultes et vert chez les femelles adultes. Ce reptil...