Frantz FANON
Combattant anticolonialiste
Psychiatre, écrivain, sociologue...
Littéraire
Naissance Lundi 20 juillet 1925 (Fort-de-France)
Décès Mercredi 06 décembre 1961 à l'âge de 36 ans
Parti il y a 57 an(s), 7 mois et 11 jours

Frantz Fanon, étudie au lycée Victor-Schœlcher de Fort-de-France où Aimé Césaire enseigne à l’époque.

Médecin psychiatre, écrivain, combattant anticolonialiste, Frantz Fanon a marqué le 20e siècle par sa pensée et son action, à l’époque de la décolonisation et de l’émergence du Tiers Monde.

De son expérience de noir minoritaire au sein de la société française, il rédige :

« Peau noire, masques blancs », dénonciation du racisme et de la colonisation linguistique dont il est l'une des victimes.

Il est membre du Front de Libération Nationale en Algérie, en 1956,  tout comme son compatriote Guy Cabort-Masson en 1961.

Il écrit dans El Moudjahid un article retraçant les évènements de décembre 1959 en Martinique, intitulé Le sang coule aux Antilles sous domination française.

En 1960, au moment où il rédige son grand livre, Les Damnés de la Terre, le plus beau manifeste de la révolte anticoloniale, il se sait atteint d'une leucémie...

Frantz Fanon décède le 6 décembre 1961 dans un hôpital de la banlieue de Washington DC aux Etats-Unis, quelque mois avant l'indépendance de l'Algérie, pays où il repose désormais.


Proverbe créole du jour

Chyen pa lé bannann, i pa lé poul pran’y.

Se dit d’une personne qui ne veut pas de quelque chose mais qui refuse que quelqu’un d’autre l’ait.

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour

400

C'est le nombre d'espèces d'arbres que l'on trouve en Martinique.

Espèces en danger
Langouste en Martinique

Considérées pendant longtemps comme des animaux de peu d'intérêt commercial à la Martinique, les langoustes y sont aujourd'hui des crustacés très recherchés.

Ce grand crustacé, dépourvu de pinces,...