Louis-Auguste Cyparis

Le miraculé de Saint-Pierre

Louis-Auguste Cyparis à Sain-Pierre
©
Survivant de l'éruption de la montagne Pelée

Louis Auguste Cyparis dit Ludger Sylbaris, était marin pêcheur et cultivateur dans la ville du Prêcheur en Martinique.

Il fut condamné à un mois de geôle à la prison de Saint-Pierre, après avoir blessé d’un coup de coutelas, un homme, au cours d’une querelle dans un bar.

Sa peine presque terminée,  il est conduit en ville pour quelques corvées à remplir. Il apprend alors que c’est la fête au Prêcheur ; il s'échappe, va danser toute la nuit et le lendemain vient se constituer prisonnier pour terminer sa peine.

Cette escapade lui vaudra huit jours de détentions supplémentaires.

Le 8 mai 1902 à 7 h 52, c’est la catastrophe.

En une minute la ville de Saint Pierre  est rayée de la carte. Protégé par son cachot qui se trouvait en contrebas du morne Abel à Saint-Pierre, Cyparis est l'un des survivants de l'éruption du 8 mai 1902 de la montagne Pelée.

Son sauvetage a été relaté par le père Mary, curé de la ville du Morne-Rouge.

Il aurait passé 4 jours et 3 nuits enfermé, sans manger et en buvant de l'eau qui suintait à travers la grille de son cachot.

Grièvement blessé, il fut conduit au Morne-Rouge et soigné par le père Mary.

Par la suite il sera engagé dans le cirque américain Barnum pour exhiber ses brûlures et présenté comme, « Le seul objet vivant qui survécut dans la cité silencieuse de la mort ! ».

Selon certaines sources, il y aurait eu au moins un second rescapé, Léon Compère-Léandre, cordonnier, qui prit la fuite par la route de Fonds-Saint-Denis.

L'un des seuls survivants de la montagne pelée, meurt en 1929 à Panama, dans le plus grand dénuement, totalement oublié, l'année même où la Pelée, connaît une nouvelle et violente éruption.

En août 2013, Grégory Privat présente en musique Tales of Cyparis, l’histoire de Louis-Auguste Cyparis.

L'histoire du prisonnier Cyparis est célèbre en Martinique et dans le monde entier.

Actualités judiciaires, affaires et autres procès