Vous êtes ici : Martinique A nu > Patrimoine > Sportifs martiniquais > Art martial > François Pavilla
François Pavilla
Personnage clé de la boxe française
Champion de France poids welters (1964, 1966-1967)
Art martial
Naissance Vendredi 10 septembre 1937 (Fort-de-France)
Décès Jeudi 22 août 1968 à l'âge de 30 ans
Parti il y a 50 an(s), 1 mois et 26 jours

François Pavilla est un boxeur professionnel martiniquais né dans le quartier Trenelle à Fort-de-France, père de 5 enfants.

Arrivé à Paris à l'âge de 13 ans, il est remarqué par le célèbre entraîneur de la salle du Faubourg Saint-Denis, Jean Bretonnel.

Il passe professionnel en 1959 et devient champion de France des poids welters le 13 janvier 1964 aux dépens de Maurice Auzel.

Battu l'année suivante par Jean Josselin, il redevient champion de France en 1966 et 1967. Pavilla échoue en revanche en championnat d'Europe face à Fortunato Manca en 1964 et contre le champion du monde unifié de la catégorie, Curtis Cokes, le 19 mai 1967.

Invaincu de 1959 à 1964, François Pavilla s’est battu dans la catégorie des welters avec les meilleurs :

  • Curtis Coke,
  • Lucien Fernandez,
  • Maurice Auzel...

Il perd son dernier combat face à Marcel Cerdan Junior le 29 avril 1968. Il demandera sa revanche à Cerdan, qui acceptera, mais le combat ne se fera jamais car François décède tragiquement au cours d'une opération chirurgicale pour un décollement de la rétine.

Après l'autopsie il s'avère qu'il a été empoissé par asphyxie.

En 1969, Aimé Césaire assisté de son premier adjoint M. Moddock, a procédé à l’inauguration de la rue François Pavilla qui commence à la rue du Pavé pour aboutir à la rue de Trénelle.

François Pavilla, le légendaire boxeur martiniquais, des années 60


Autres pratiquants d'arts martiaux martiniquais

Proverbe créole du jour

Mété ajounou pa ayen, sé lapriyè ki tout

L’intention ne suffit pas.

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour

386 4

C'est le nombre d'habitants à la Martinique en 2013.

Espèces en danger
Tortue olivatre

La tortue olivâtre, fait partie des plus petites tortues marines.

Sa carapce, plate et brune est coriforme et en retrait au niveau des pattes antérieures.

Lepidochelys olivacea, mesure de 63 cm à...