Vous êtes ici : Martinique A nu > Patrimoine > Artistes martiniquais > Mucisien > Ernest Léardée
Ernest Léardée biguine
Père de la biguine
Violoniste, saxophoniste
Mucisien
Naissance Lundi 09 novembre 1896 (Fort-de-France)
Décès Mardi 12 avril 1988 à l'âge de 91 ans
Parti il y a 30 an(s), 6 mois et 6 jours

Ernest Léardée fut un talentueux, violoniste, clarinettiste et saxophoniste martiniquais.

A dix ans il se retrouve orphelin et doit quitter l'école pour aider sa sœur. C'est ainsi que part hasard il se retrouve apprenti, chez un luthier qui lui apprend la musique et la fabrication des instruments.

Il suit son patron dans les bals et part bientôt en tournée avec un orchestre brésilien. De retour en Martinique, il travaille dans un salon de coiffure, court les bals et les dancings.

En 1919, il s’associe avec Alexandre Stellio, compositeur de musique pour les films muets. Mais, il rêve de la capitale et de ses « folies nègres » qui commencent à faire parler d’elles.

Ce pilier du fameux « Bal Nègre » de la rue Blomet dans le 15e arrondissement fut l’inventeur, de la biguine créole.

Ernest Léardée enregistre ses premières compositions de biguine créole et ne tarde pas à ouvrir son propre cabaret en 1931, L’Élan noir.

La musique noire est à la mode et Ernest Léardée joue dans de multiples formations...

 


Autres mucisiens martiniquais

Proverbe créole du jour

Mété ajounou pa ayen, sé lapriyè ki tout

L’intention ne suffit pas.

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour

386 4

C'est le nombre d'habitants à la Martinique en 2013.

Espèces en danger
Moqueur gorge blanche

Le moqueur gorge blanche (Ramphocinclus brachyurus), est un oiseau endémique de la Martinique, en danger d'extinction.

Les îles de la Martinique et de Sainte-Lucie sont les deux seuls écosystèmes ...