Vous êtes ici : Martinique A nu > Patrimoine > Faune de la Martinique > Reptiles > Tortue luth
Tortue Luth
En créole Kawan, tôti a klin, tôti cerkeil
En danger d'extinction
Dermochelys coriacea
Reptiles

La tortue luth, est un tortue marine qui peut mesurer plus de deux mètres de long, peser près 900 kg et plonger jusqu'à 1000 mètres de profondeur.

C'est la plus grande de toutes les tortues connues, et le quatrième plus grand reptile après trois crocodiliens.
Elle se distingue des autres tortues marines par sa carapace sans écailles recouverte d'une peau dure comme du cuir, marquée longitudinalement par sept arêtes, médianes et latérales. Un éperon supracaudal protège sa queue. Ses pattes n'ont pas de griffes.

La tortue luth fréquente tous les océans de la planète, mais sa survie est gravement menacée par le :

  • Braconnage de ses œufs,
  • Collisions avec les bateaux,
  • Urbanisation du littoral,
  • Déchets issus des activités humaines (sacs plastique, polystyrène, filets de pêche …)

La tortue luth figurait sur la liste de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) des espèces en voie de disparition jusqu’en juillet 2019.

Elle est désormais classée en danger d’extinction dans l’Atlantique Nord-Ouest.

En Martinique, une étude menée de 2007 à 2009 par l’Observatoire du milieu marin martiniquais, a permis d’estimer qu’environ 1000 tortues marines par an, meurent noyées dans des filets.

Alimentation

Les méduses représentent une part importante du régime alimentaire de la tortue luth. Lorsqu’elle rencontre un banc de méduses, elles en mangent une grande quantité qui peut atteindre l’équivalent de leur poids.

Elle peut également se nourrir de calmarscrustacés, oursins, poissons, salpes et même de certains végétaux, dont des algues (surtout consommées par les jeunes spécimens).

C'est grâce à son bec qu’elle peut saisir ses proies à l’intérieur de sa bouche ensuite elle broie leurs chairs.

Reproduction

La maturité sexuelle pourrait être définie entre dix et donze ans.

Le nid est creusé à 70-80 cm de profondeur. Une tortue luth pond environ une centaine d’œufs à chaque ponte (elle revient entre 3 et 7 fois par saison), mais on estime que seulement un bébé tortue sur 1 000 va atteindre sa maturité sexuelle.

La femelle pond 3 à 11 fois par intervalles de 10 à15 jours au cours d’une saison.

Au niveau national, toutes les espèces de tortues marines des Antilles françaises ainsi que leur habitat sont intégralement protégées par l’arrêté ministériel du 14 octobre 2005 en Martinique.

Article premier : Sont interdits dans le département de la Martinique et en tout temps :

  • La destruction ou l’enlèvement des œufs et des nids ;
  • La mutilation, la destruction, la capture ou l’enlèvement, la naturalisation ou, qu’ils soient vivants ou morts,
  • Le transport, colportage, l’utilisation la mise en vente, le vente ou l’achat de spécimens des espèces de tortues marine...

Espèces en danger
Tortue olivatre

La tortue olivâtre, fait partie des plus petites tortues marines.

Sa carapce, plate et brune est coriforme et en retrait au niveau des pattes antérieures.

Lepidochelys olivacea, mesure de 63 cm à...

Proverbe créole du jour

Mété ajounou pa ayen, sé lapriyè ki tout

L’intention ne suffit pas.

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour

386 4

C'est le nombre d'habitants à la Martinique en 2013.