Vous êtes ici : Martinique A nu > Patrimoine > Personnalités martiniquaises > Politique > Auguste-François Perrinon
Auguste-François Perrinon
Ancien député
Premier métis antillais à entrer à l’École polytechnique
Politique
Naissance Vendredi 28 août 1812 (Saint-Pierre)
DécèsMercredi 02 janvier 1861 à l'âge de 48 ans
Parti il y a 158 an(s), 8 mois et 18 jours

Auguste-François Perrinon est né le 28 août 1812 à Saint-Pierre, d’une mère ancienne esclave et d’un commerçant prospère qui l’envoie faire ses études à Paris.

L'homme est célèbre pour avoir été le premier métis antillais à entrer à l’école polytechnique (1832).

Il était chef de bataillon, lorsqu'il fut nommé, sous-directeur de la fonderie de Ruelle, le 17 avril 1847.

En 1848, en tant que commissaire général de la République, il apporte à la Martinique, les premiers décrets d’abolition de l’esclavage.

Il refuse de prêter serment à Napoléon III par attachement à l’idéal républicain.

Il fut également un député abolitionniste français au côté de Louisy Mathieu (fervent militant de l'abolition de l'esclavage).

le 2 janvier 1861, il meurt à Saint Martin (Antilles françaises).

Hommages

Un collège, une rue, et un centre commercial en Martinique portent le nom d'Auguste François Perrinon.


Espèces en danger
Tortue verte

Parfaitement adaptée à la vie aquatique, la tortue verte ou tortue franche est une excellente nageuse. Elle évolue parmi les plantes aquatiques et sur les récifs coralliens entre 1 et 40 mètres de ...

Proverbe créole du jour

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour