Vous êtes ici : Martinique A nu > Patrimoine > Personnalités martiniquaises > Politique > Auguste-François Perrinon
Auguste-François Perrinon
Ancien député
Premier métis antillais à entrer à l’École polytechnique
Politique
Naissance Vendredi 28 août 1812 (Saint-Pierre)
DécèsMercredi 02 janvier 1861 à l'âge de 48 ans
Parti il y a 161 an(s), 8 mois et 28 jours

Auguste-François Perrinon est né le 28 août 1812 à Saint-Pierre, d’une mère ancienne esclave et d’un commerçant prospère qui l’envoie faire ses études à Paris.

L'homme est célèbre pour avoir été le premier métis antillais à entrer à l’école polytechnique (1832).

Il était chef de bataillon, lorsqu'il fut nommé, sous-directeur de la fonderie de Ruelle, le 17 avril 1847.

En 1848, en tant que commissaire général de la République, il apporte à la Martinique, les premiers décrets d’abolition de l’esclavage.

Il refuse de prêter serment à Napoléon III par attachement à l’idéal républicain.

Il fut également un député abolitionniste français au côté de Louisy Mathieu (fervent militant de l'abolition de l'esclavage).

le 2 janvier 1861, il meurt à Saint Martin (Antilles françaises).

Hommages

Un collège, une rue, et un centre commercial en Martinique portent le nom d'Auguste François Perrinon.


Protégeons la nature
Le carouge

Le carouge de la Martinique (Icterus bonana) ou oriole de la Martinique est une espèce d'oiseaux, endémique de la Martinique, classée dans la catégorie Vulnérable de l’UICN (Union Internationale po...

Proverbe créole du jour

La seule façon d'apporter la paix au monde est d'apprendre soi-même à vivre en paix.

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour

34

C'est le nombre de communes de la Martinique en 2016.