Vous êtes ici : Martinique A nu > Patrimoine > Personnalités martiniquaises > Littéraire > Marie-Reine de Jaham
Marie Reine de Jaham
Association patrimoine créole
Littéraire
Naissance 07 février 1940 (Martinique)
Age 78 ans

Marie-Reine de Jaham, fille d'un béké (descendant de colons français), naît à la Martinique en février 1940.

Elle passe son enfance au pied de la Montagne Pelée à Sainte Pierre.

Mariée à 17 ans, elle suit son époux aux États-Unis, où elle embrasse une carrière publicitaire, d'abord à New York, puis à Paris, où elle fonde son agence.

Depuis 1992, elle préside l'association culturelle, Patrimoine créole, reconnue comme le porte-parole de la communauté antillaise dans l'Hexagone.

L'association réalise de nombreux événements à Paris, dont «Le Printemps créole», des colloques «Avenir créole» au sénat, des expositions au Musée des Arts et Traditions Populaires et à la galerie Le Monde de l'Art, et l'événementiel «Monde créole» au magasin Printemps-Haussmann.

Ses deux premiers romans, la Grande Béké (1989) et sa suite le Maître des savanes (1991), nous content l'histoire d'une riche propriétaire, héritière d'une dynastie de békés, qui se débat pour sauver son domaine, sur fond de transactions machiavéliques et d'amours tumultueuses.

Marie-Reine de Jaham publie ensuite un roman en trois volets :

  • L'Or des îles, 1996,
  • Le Sang du volcan, 1997
  • Les Héritiers du paradis, 1998...

Autres personnalités de la littérature martiniquaise

Proverbe créole du jour

Mété ajounou pa ayen, sé lapriyè ki tout

L’intention ne suffit pas.

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour

386 4

C'est le nombre d'habitants à la Martinique en 2013.

Espèces en danger
Moqueur gorge blanche

Le moqueur gorge blanche (Ramphocinclus brachyurus), est un oiseau endémique de la Martinique, en danger d'extinction.

Les îles de la Martinique et de Sainte-Lucie sont les deux seuls écosystèmes ...