Vous êtes ici : Martinique A nu > Patrimoine > Personnalités martiniquaises > Littéraire > Jean Bernabé
Jean Bernabé
Cofondateur de la créolité
Ecrivain, linguiste
Littéraire

Jean Bernabé est un écrivain et linguiste martiniquais, né dans la ville du Lorrain en Martinique, en 1942.

Co-fondateur du mouvement littéraire La Créolité, il fut durant plusieurs années le Doyen de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l'Université des Antilles et de la Guyane

En 1983, il fut l'auteur de la première thèse de Doctorat sur le créole antillais. Sa thèse est intitulée Fondal Natal, grammaire basilecticale approchée des Créoles guadeloupéen et martiniquais (Editions L'Harmattan).

En 1989, il signe avec Patrick Chamoiseau et Raphaël Confiant, l’important manifeste Éloge de la créolité.

Il participe ensuite à la reconnaissance du créole dans le milieu universitaire et scolaire par l'intermédiaire de la création du CAPES de créole. Il a ainsi créé la Licence, puis le Master de créole au sein de notre université.

Professeur de Langues et Cultures Régionales à l'Université Antilles-Guyane, il est le fondateur et directeur du GEREC-F, Groupe d'Etudes et de Recherches en Espace Créolophone et Francophone  (2003).

Livres dont Jean Bernabé est l'auteur

La fable créole, 2001
La graphie créole, 2001
La malgeste des mornes, roman, 2006
Fondal-natal: Grammaire basilectale approchée des créoles guadeloupéen et martiniquais : approche socio littéraire, essai 1976 3 volumes
Fondas-Kréyol, essai 1982
Éloge de la créolité, essai 1989 (avec Patrick Chamoiseau et Raphaël Confiant)
Le bailleur d'étincelle, roman 2002
Précis de syntaxe créole, linguistique créole 2003
Partage des ancêtres, roman 2004
Sur les chemins de l'histoire Antillaise, 2006
Litanie pour le nègre fondamental, roman 2008


Proverbe créole du jour

Chyen pa lé bannann, i pa lé poul pran’y.

Se dit d’une personne qui ne veut pas de quelque chose mais qui refuse que quelqu’un d’autre l’ait.

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour

400

C'est le nombre d'espèces d'arbres que l'on trouve en Martinique.

Espèces en danger
Tortue Caouanne

La tortue caouanne, Caretta caretta est communément appelée tortue grosse tête.

La longueur moyenne de sa carapace est de 1 m pour un poids de 150 kg. 

Elle est reconnaissable par une dossière al...