Vous êtes ici : Martinique A nu > Patrimoine > Montagnes & rivières > Montagnes > Montagne Pelée
La montagne pelée
Point culminant de l'île, 1 397 mètres
Accès par le D39, à partir du Morne-Rouge, 97250 Saint-Pierre
Montagnes

La Montagne Pelée, l'un des volcans les plus actifs de l'arc Antillais, est située au Nord de la Martinique dans la ville de Saint Pierre.

Plus haut sommet de la Martinique, la Pelée, culmine à 1 397 mètres d'altitude.

Elle a connu 4 éruptions, depuis 1635 :

  • L'éruption de l'an 1630, qui se produit juste avant l'arrivée des premiers Européens sur l'île de la Martinique.
  • L'éruption Phréatique de 1792, la première observée par les habitants de l'île.
  • L'éruption Phréatique de 1851, le 5 août à 23 heures, des détonations sont entendues et le lendemain matin, les habitants des villages du Nord, y compris Saint-Pierre et Le Morne Rouge, constatent qu'une fine couche de cendres recouvre toute la région.
  • L'éruption du 08 mai 1902, pour laquelle la Montagne Pelée est mondialement connue et qui a entraîné la destruction de la ville de Saint-Pierre, qui était alors la capitale de la Martinique, faisant près de 30 000 victimes.

L'ascension de la Montagne Pelée peut se faire par :

  • Le refuge de l'Aileron, à 4 km au nord du Morne-Rouge (facile),
  • La ville du prêcheur à Grande Savane,
  • Ajoupa-Bouillon à Beauséjour. (plus long)

La montagne Pelée compte vingt-neuf sources ou rivières formées lors de l'éruption de 1902.


Autres montagnes de la Martinique

Proverbe créole du jour

An mové pawol ka blésé pasé an kout woch

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour

21

C'est le nombre de monuments historiques classés en Martinique.

Espèces en danger
Tortue imbriquée

La tortue imbriquée, Eretmochelys imbricata, unique représentant du genre Eretmochelys, est une espèce de tortue de la famille des Cheloniidae.

En français elle est appelée aussi tortue à écailles...