Vous êtes ici : Martinique A nu > Patrimoine > Personnalités martiniquaises > Littéraire > Georges Bernard Mauvois
Georges Bernard Mauvois alias Ti jo
Historien martiniquais et militant anticolonialiste
Littéraire

Georges Bernard Mauvois, alias Ti-jo était un historien et militant engagé, lauréat du prix Frantz Fanon en 1990.

Ce prix littéraire au nom si emblématique avait distingué son ouvrage « Louis des Etages, itinéraire d’un homme politique martiniquais », consacré à ce conseiller général et maire socialiste de Rivière-Salée tué en 1925 lors d’affrontements avec les forces de l’ordre, en marge d’une campagne électorale.

« Ti Jo » Mauvois a apporté son enthousiasme et sa compétence à de nombreuses initiatives pour faire connaître et développer l’histoire de la Martinique : collecte de mémoires orales, en partenariat notamment avec les Archives départementales, écriture de l’Histoire et civilisation de la Caraïbe,

Membre du comité « Devoir de mémoire », crée en Martinique en 2004 à l'occasion du 150e anniversaire de l'abolition de l'esclavage, il était également l’auteur de :

  • Un complot d'esclaves : Martinique, 1831

Georges Mauvois œuvrait pour une connaissance de l’histoire de la caraïbe et l’on se rappelle encore ses interventions sur Haïti à Radio APAL, sur les évènements du Carbet.

Les ouvrages et travaux de Georges B. Mauvois sont disponibles à la BU Antilles et en librairie.

Georges Bernard Mauvois était le fils de Georges Éleuthère Mauvois et de Yvette Mauvois, née Guitteaud.


Proverbe créole du jour

Chyen pa lé bannann, i pa lé poul pran’y.

Se dit d’une personne qui ne veut pas de quelque chose mais qui refuse que quelqu’un d’autre l’ait.

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour

400

C'est le nombre d'espèces d'arbres que l'on trouve en Martinique.

Espèces en danger
Tortue olivatre

La tortue olivâtre, fait partie des plus petites tortues marines.

Sa carapce, plate et brune est coriforme et en retrait au niveau des pattes antérieures.

Lepidochelys olivacea, mesure de 63 cm à...