Le Carême en Martinique
Temps de conversion
Fêtes

En Martinique, la coutume s’était imposée que le Carême commence après la période chaude du carnaval, le vendredi après les Cendres. A partir de 2016 ce n'est plus le cas.

En effet, en concertation avec les évêques de Guadeloupe et de Guyane, l’archevêque de Fort-de-France, Mgr David Macaire, a décidé de replacer le début du Carême sur l’île au mercredi des Cendres comme cela se fait dans le reste du monde.

L'’archevêque précise, pour que « le plus grand nombre de fidèles puissent recevoir les Cendres et faire pénitence », que le rite d’imposition des Cendres sera proposé « lors des célébrations liturgiques jusqu’au premier dimanche de Carême inclus ».

Le Carême, temps de conversion, repose sur la prière, la pénitence et le partage. La pénitence n’est pas une fin en soi, mais la recherche d’une plus grande disponibilité intérieure. Le partage peut prendre différentes formes, notamment celle du don.


Autres fêtes de la Martinique

Proverbe créole du jour

Fô pa ou filé koutow avan ou tchenbé kabrit

Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour

1 133

C'est le nombre de séismes d'intensité 1, à la Martinique en 2014.

Espèces en danger
Langouste en Martinique

Considérées pendant longtemps comme des animaux de peu d'intérêt commercial à la Martinique, les langoustes y sont aujourd'hui des crustacés très recherchés.

Ce grand crustacé, dépourvu de pinces,...