Le Carême en Martinique
Temps de conversion
Fêtes

En Martinique, la coutume s’était imposée que le Carême commence après la période chaude du carnaval, le vendredi après les Cendres. A partir de 2016 ce n'est plus le cas.

En effet, en concertation avec les évêques de Guadeloupe et de Guyane, l’archevêque de Fort-de-France, Mgr David Macaire, a décidé de replacer le début du Carême sur l’île au mercredi des Cendres comme cela se fait dans le reste du monde.

L'’archevêque précise, pour que « le plus grand nombre de fidèles puissent recevoir les Cendres et faire pénitence », que le rite d’imposition des Cendres sera proposé « lors des célébrations liturgiques jusqu’au premier dimanche de Carême inclus ».

Le Carême, temps de conversion, repose sur la prière, la pénitence et le partage. La pénitence n’est pas une fin en soi, mais la recherche d’une plus grande disponibilité intérieure. Le partage peut prendre différentes formes, notamment celle du don.


Autres fêtes de la Martinique

Proverbe créole du jour

Pa konnet mové

Il est mauvais de ne pas savoir

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour

52

Pourcent des terres agricoles de la Martinique appartiennent aux békés.

Espèces en danger
Moqueur gorge blanche

Le moqueur gorge blanche (Ramphocinclus brachyurus), est un oiseau endémique de la Martinique, en danger d'extinction.

Les îles de la Martinique et de Sainte-Lucie sont les deux seuls écosystèmes ...