Abolition escalvage Martinique
Commémoration de l’abolition de l’esclavage
Jour férié
Fêtes

En Martinique comme dans les autres colonies, les esclaves n’ont jamais cessé de lutter pour obtenir leur liberté.

L’une des toutes premières réalisations de la Seconde République, issue de la Révolution de février 1848, a été de proclamer que :

Nulle terre française ne peut plus porter d’esclaves.

Décret du 4 mars 1948

Aussi, grâce aux actions des esclaves, abolitionnistes, Cyrille Bissette, Victor Schœlcher, le Gouvernement provisoire élabore le deuxième décret du 27 avril 1848 qui abolit l’esclavage dans toutes les colonies françaises.

C’est le 22 mai 1848, que les 60 000 esclaves de la Martinique se sont défaits de leurs chaînes, et de la servitude.

C’est la raison pour laquelle, le 22 mai, est devenu à la Martinique le jour de la commémoration de l’abolition de l’esclavage. Comme le 1er Mai et le 8 Mai, le 22 Mai est un jour férié en Martinique.

En 1971, Aimé Césaire inaugure la place du 22 mai à Trénelle. Au milieu trône une sculpture du plasticien Koko René Corail qui rend hommage au combat des esclaves.

Dans les DOM, les dates de commémoration correspondent aux différentes proclamations des décrets abolissant l'esclavage dans les colonies tout au long de l'année 1848.

  • 22 mai en Martinique,
  • 27 mai en Guadeloupe,
  • 10 août en Guyane,
  • 20 décembre à la Réunion.

Espèces en danger
Langouste en Martinique

Considérées pendant longtemps comme des animaux de peu d'intérêt commercial à la Martinique, les langoustes y sont aujourd'hui des crustacés très recherchés.

Ce grand crustacé, dépourvu de pinces,...

Proverbe créole du jour

Démen sé an kouyon.

Signifie qu’il faut savoir profiter de l’instant présent, demain est incertain.

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour

1 693

Mentions ont été délivrées à des bacheliers en 2014: 807 mentions en bac général, 336 en bac technologique et 550 pour le bac professionnel.