Vous êtes ici : Martinique A nu > Patrimoine > Faune de la Martinique > Reptiles > Trigonocéphale
Trigonocephale
En créole Sépan
Espèce endémique de Martinique
Bothrops lanceolatus
Reptiles

Le trigonocéphale, est un serpent au venin mortel, généralement considérées comme endémiques de la Martinique.

Le Bothrops lanceolatus peut être dangereux pour l'homme en cas de morsure si aucun soin approprié n'est apporté.

Toutefois comme il est devenu rare peu d'accidents sont à déplorer. De plus, un sérum mono-spécifique a été créé spécialement pour la Martinique par l'Institut Pasteur en France.

Il est inconnu sur presque toutes les autres îles des Caraïbes, et très proche de Bothrops caribbaeus qui vit sur l'île de Sainte-Lucie.

Sa taille varie entre 1 et 2 mètres de long.

Les martiniquais l'appellent Fer de lance ou bête longue.

Au XIXe siècle, la mangouste a été importée des Indes pour combattre ce serpent.

Son habitat de prédilection, sont les lieux humides et boisés.

Le trigonocéphale a tellement marqué l'histoire de colonisation de la Martinique, qu'il figure sur le drapeau à 4 serpents – devenu l’emblème de la colonie de l'île au XVIIIe siècle.


Proverbe créole du jour

Jansiv’ té la avan dan.

Il faut respecter ses aînés.

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour

48,05 %

Au premier trimestre 2011, le taux de chômage des jeunes de moins de 30 ans atteint 48,5% en Martinique.

Espèces en danger
Le carouge

Le carouge de la Martinique ou oriole de la Martinique est une espèce d'oiseaux, endémique de la Martinique, classée dans la catégorie Vulnérable de l’UICN (Union Internationale pour la Conservatio...