Vous êtes ici : Martinique A nu > Patrimoine > Artistes martiniquais > Chanteur > Straika D

Straika D a commencé à chanter dans les sous sol du collège Jacques Roumain à Rivière-Pilote en Martinique, accompagné de Ti Milla et pour riddim le « human beat box » Dominique Venetus.

Plus tard, il forme le crew Yich Madinina avec ses accolytes Steetchy, AzizYaris MC et se produisent dans les fêtes de commune et de quartier. C'est alors qu'ils sont remarqués par Guy al MC. Ainsi ils chanteront leurs premiers titres sur une compilation (ragga sun hit, 1993).

Le crew participe à plusieurs autres compiles :

  • (Ragga sun hit 2, Exzo 7),
  • single (oh papa),
  • Puis straika enregistre un single solo : « Que demande le peuple, 1996 ».

A cette période se constitue le sound system Indika, composé de Guy al Mc, Skanky, Taylor, Warner B, Nyala, Terrystick, Yich madinina.

Ils s'organisent en association pour autoproduire la compile « Biwa », et plusieurs soirées et beach party. On peut citer les soirées roots rock reggae organisé par le crew Black-Unity Sound-system.

En 1998, Straika part pour l'Hexagone, où il fréquente les sounds system organisés à l'espace Masséna, l'espace des peupliers....

Il participe au projet « Djamatik connection », s'en suit une longue série d'apparitions sur différentes compiles et 45 tours, pour en citer quelques unes, Zone Caraïbes, Dealer de ragga, ragga connexion, killa session...

Il est aussi invité sur les albums de Guy al Mc, MC Janik, Lady Sweety, Sir Samuel, Yannis Odua, Djamadom, Double Trouble...

Son premier opus sort d'abord en Martinique en juillet 2004, puis le 22 Mai 2005 dans l'Hexagone. Très bien accueilli par le public l'album Free D.O.M connait un fort succès.

Afin de véhiculer son message positif tout en restant indépendant dans sa création musicale, il s'associe avec Matinda, Dalton, Yannis, pour fonder le label legalize hit, ce label qui représente la force qu'est l'unité.


Proverbe créole du jour

Lè ou an dévenn, an grenn diri pé fann tet-ou

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour

45

C'est le nombre d'espèces d'oiseaux locales nicheuses parmi lesquelles des espèces endémiques (qui n’existent que dans cet endroit) comme l’Oriole de la Martinique ou Carouge, que compte la Martinique

Espèces en danger
Tortue olivatre

La tortue olivâtre, fait partie des plus petites tortues marines.

Sa carapce, plate et brune est coriforme et en retrait au niveau des pattes antérieures.

Lepidochelys olivacea, mesure de 63 cm à...