Vous êtes ici : Martinique A nu > Patrimoine > Artistes martiniquais > Mucisien > Honoré Boniface Coppet
Honoré Boniface Coppet
Clarinette - Saxophone
Mucisien

Honoré Boniface Coppet est né dans une famille de musiciens (5 frères et 2 soeurs), tous doués pour la musique.

Il s'initie à la flûte en bambou qu'il maîtrise assez rapidement et commence à jouer dans les bals de la commune du Vauclin.

Puis il choisit la clarinette qu'il adoptera en jouant dans un manège de chevaux de bois que possédait son oncle, Céna Galion.

Ses progrès sont si rapides qu'il fait des animations de quartiers.

Le temps passe et Honoré Coppet à une réputation de grand clarinettiste, il forme un orchestre et dirige un dancing aux Terres Saint-ville.

En 1947, il est rejoint par son jeune frère Barel Coppet, qui lui aussi est clarinettiste à Point à Pitre.

En 1969, Barel demande à son frère de le rejoindre à la Martinique. Honoré revient rapidement à Paris, puis revient en Martinique qu''il ne quittera plus dès lors.

II y exercera dès lors, la profession de professeur de musique au SERMAC à Fort-de-France et continuera de se produire à la clarinette et au saxophone alto dans des formations locales jusqu‘à sa mort, dans la commune du Lamentin où il habitait. 

Honoré Coppet - Nou ka sonjé (archives de Henri Vigana, 1990)


Proverbe créole du jour

Cé bon pié qui sôvé môvé cô

Les bons pieds sauvent un corps malade

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour

2

C'est le nombre de réserves naturelles à la Martinique en 2014.

Espèces en danger
Moqueur gorge blanche

Le moqueur gorge blanche (Ramphocinclus brachyurus), est un oiseau endémique de la Martinique, en danger d'extinction.

Les îles de la Martinique et de Sainte-Lucie sont les deux seuls écosystèmes ...