Vous êtes ici : Martinique A nu > Patrimoine > Artistes martiniquais > Chanteur > Eugène Mona
Eugène Mona en concert
Flûtiste, auteur, chanteur
Chanteur

Chanteur et flûtiste, né au Vauclin dans le sud de la Martinique, Eugène Mona de son vrai nom Georges Nilecam, apprend la musique auprès de son père accordéoniste.

En 1968 à l'âge de 15 ans, il se fait remarquer en remportant un concours de chanson créole.

Puis il découvre la flûte des mornes aux côtés de Max Cilla.

En 1973, son premier album Bwa brilé, rencontre un grand succès auprès du public et des médias.

La musique Mona est un voyage, un chant qui renferme un puissant contenu littéraire Créole, une association de (chacha, tanbou bèlè, tanboudibas, tibwa..).

Artiste phare de la musique antillaise, il a reçu l'éloge d'écrivains comme Patrick Chamoiseau et Raphaël Confiant.

Parce ce que dans sa vie quotidienne et sur scène il préférait être sans chaussures, il fut surnommé le chanteur aux pieds nus.

En 1983, on le retrouve comédien et compositeur, dans la rue Cases Nègres, d’Euzhan Palcy.

Le samedi 21 septembre 1991, à l'âge de 48 ans, le « chanteur aux pieds nus », « l'homme à la flûte de bambou », est sans doute, l'artiste qui, en cette fin de siècle a le plus imprégné le peuple martiniquais.

20 ans après, le titre Ti Milo, de Mona est repris en dance hall par Admiral T, et rencontre un franc succès.

Pourquoi « MONA » ?

Il ne voulait pas d’un nom qui lui soit imposé.

Pendant son apprentissage en tant qu’ébéniste, georges fit la connaissance d’une femme qui avait des enfants avec un monsieur Mona du quartier Plate-Forme au Marigot.

Dans la commune, cette aventure se sut et des amis pour l’embêter l’appelaient MONA. Un nom qu’il mit à profit pour la postérité.

Discographie

  • 1990 Blan manjé (prix SACEM)
  • 1986 Témoignage
  • 1985 Tanbou seryé
  • 1984 Pa fè lang fo
  • 1981 Ma maman m'a dit
  • 1980 Ti malo/Mi mwen mi ou
  • 1978 Mi bach/Doudou Ménard
  • 1976 Ti bouchon 
  • 1973 Bwa brilé 

Distinctions

1975 : Disque d'argent Martinique 
1976 : Festival Carifesta en Jamaïque 
1978 : Festival Mondial de la Jeunesse à Cuba 
1979 : Tournée inter-Amérique 
1980 : Grand Prix Maracas d'Or à Paris 
1982 : Grand concert à la Mutualité à Paris 
1990 : Prix SACEM

 
"La Chandelle"

#SONJE Mona/Kennenga : "La Chandelle"1975 : Eugène Mona, de son vrai nom Georges Nilecam, interprète "la Chandelle" devant les caméras de la seule chaîne locale diffusée alors en Martinique. 36 ans plus tard, E.sy Kennenga rend hommage à Mona dans l'album "Léritaj Mona – vol.2".Bon week-End à tous :-)

Posté par Martinique 1ère sur vendredi 25 mars 2016

Autres chanteurs martiniquais

Proverbe créole du jour

Bef douvan bwè dlo klè.

Les premiers sont les mieux servis.

Découvrez cette semaine

Chiffre du jour

132 728

C'est le nombre de personnes qui occupent un emploi à la Martinique en 2011.

Espèces en danger
Langouste en Martinique

Considérées pendant longtemps comme des animaux de peu d'intérêt commercial à la Martinique, les langoustes y sont aujourd'hui des crustacés très recherchés.

Ce grand crustacé, dépourvu de pinces,...